Constructeur de villas à la Réunion
Nous contacter : 0262 46 15 11 -
Cases Créoles : Les villas les moins chères du marché

Détails techniques

Fondations

Les fondations des maisons de Cases Créoles construction sont du type «traditionnel». Les fouilles ont une largeur de 40 cm et une profondeur de 30 cm. Cette profondeur correspond à une hypothèse prise au moment de l’étude des prix, lors des fouilles. S’il s’avère que le «bon-sol» ne se trouve pas à cette profondeur, l’entreprise devra descendre jusqu’à trouver le sol dur. Cette sur-profondeur sera réglée en plus-value sûr attachement. Le sol que devra rencontrer l’entreprise devra être «non rocheux». En cas de déblais rocheux, ceux-ci seront réglés en travaux supplémentaires suivant le cubage de roche à extraire. La semelle de béton devra faire 40 cm de large et 20 cm de haut et sera armée d’un ferraillage. Sur la semelle, qui sera parfaitement de niveau, les maçons réaliseront le mur de soubassement. Chez Cases Créoles construction, dans la prestation de base, la hauteur du soubassement par rapport au terrain naturel est de 20 cm. Si le PPR demande une rehausse, la plus-value sera calculée suivant le listing des prix du présent catalogue (Prix par tranches de 10 cm de hauteur supplémentaires). Le remblai intérieur sera réalisé par du remblai en place si celui-ci est propre et de bonne consistance, ou soit en apport de grave en 0/80. C’est sur ce remblai, après l’intervention du plombier, que seront posés le lit de sable, le polyane en 200 micromètres d’épaisseur et le treillis soudé. L’électricien pourra ensuite intervenir. Et à l’issue, le dallage de 10 cm d’épaisseur pourra être coulé.

Murs en élevation

Les murs de Cases Créoles construction sont toujours réalisés en agglo de 19 (sauf pour le bungalow où les murs sont en structure mixte, bois et acier). La finition de ces murs en maçonnerie est réalisée par un ragréage fin de 5 mm d’épaisseur maxi sur chaque face (il est précisé que des défauts de planéité et d’aspérité peuvent survenir lors de l’exécution du ragréage. Ces défauts n’existeraient plus si le client décidé de prendre l’option “enduit ciment de 1 cm”), sauf, si la façade reçoit une double peau en bardage bois. Dans ce cas, c’est le pare-pluie qui se trouve sous le bardage qui assure l’étanchéité du mur. Il est à noter que, ce n’est pas le ragréage qui assure l’étanchéité du mur, mais la peinture étanche ou imperméable ( 10/10e ou 20/10e) du peintre.

Charpentes et couverture

Les charpentes, qu’elles soient en 2,3 ou 4 pentes, sont au même tarif chez Cases Créoles Construction. La raison en est simple. Pour chaque type de toiture, nous avons exactement la même quantité d’acier et de tôle. Cela est dû au respect des règles dimensionnelles que nous avons mises en place sur tous nos modèles. Nos maisons sont côtées avec des multiples de 2, de 4 ou de 8. De ce fait, les arêtiers en toiture ont des angles à 45° et l’économie en plaque de tôle est importante. Les charpentes sont donc réalisées en métal, avec des IPE de 80 et 100 pour la structure primaire (les fermes) et des pannes en C galvanisée du commerce pour la structure secondaire. La tôle est en acier (Plus-value pour tôle en aluminium : environ 10€/m²). Elle est toujours en onduler. Nous pensons que les tôles ondulées ont fait leurs preuves chez nous à l’ile de la Réunion, tandis que les tôles nervurées occasionnent des fuites lors des fortes pluies généralement accompagnées de vent.

Électricité

La norme NF C15/100 fixe la réglementation des installations électriques en France, elle a été remise à jour le 1er janvier 2008. Depuis cette date, il est important de préciser lors de la demande de permis de construire si le bien est en habitation principale ou en location. Le tableau ci-dessous informe nos clients du quantitatif en points lumineux, prises de courant, prise PTT et TV ainsi que des éléments à rajouter lorsque l’habitation est en accessibilité handicapée.


Tout le poste électricité est en encastrer. Les appareillages sont du type “Neptune 2” de chez Legrand ou similaire. Le client peut choisir ses types d’appareillage et nous les fournir au moins 2 semaines avant la pose prévue dans le planning. (Aucune moins-value ne pourra être réclamée) le plan d’implantation des appareils (PL, PC etc...) sera fournie au client avant le début du chantier pour proposition. Le client pourra le modifier en respectant le quantitatif prévu au marché. Une attestation du Consuel (Conformité électrique) sera remise lors de la réception des travaux.

Quantitatif pour une maison type :
séjour : 4 PC 10/16A à + 30 cm du sol, 1 Prise PTT, 1 Prise TV, 1 point lumineux
Cuisine : 2 PC 10/16A à +0,30 cm du sol, 3 PC 10/16A à +1,20m du sol ( sur paillasse), 1 PC 10/16A à +1,80 m ( Hotte aspirante), 1 PC 32A à +30 cm du sol, 1 point lumineux en plafond.
Chambre : 3 PC 10/16A à +30 cm du sol, 1 Prise PTT dans une des chambres, 1 point lumineux en plafond.
WC : 1 point lumineux en plafond.
Salle de bain : 1 PC 10/16 A étanches a +1,20 m, 1 point lumineux en plafond.
Extérieur : 2 Points lumineux avec hublot étanche, 1 PC 20A ( CE solair) à +2,60m du sol

Plomberie et sanitaires

Le poste plomberie et sanitaire est réalisé par Cases Créoles suivant le plan d’implantation validé par le client. Dans ce poste est prévu, 1 WC, 1 baignoire (qui peut, sans plus-value être remplacée par un bac à douche à poser ou à l’italienne), 1 évier inox posé sur console métallique, 1 lavabo sur colonne (pas de plus-value pour lavabo en vasque, mais le meuble devra être fourni et mis en place par le client), 2 attentes pour machine à laver, 1 Robinet de jardin et une attente eau chaude et eau froide pour le chauffe-eau solaire . Le client peut remplacer les appareils sanitaires par ses propres sanitaires, des moins-values seront alors appliquées sur les appareils initialement prévus (cf devis de travaux supplémentaires). Les prestations seront arrêtées à la sortie du bâtiment et le raccordement vers les réseaux EU et AEP sont à prévoir éventuellement dans le poste raccordement (cf devis : prestations complémentaires)

Faux plafond

Dès la couverture terminée, le faux-plafond peut être mis en oeuvre. Chez Cases Créoles construction, la pose du faux-plafond est réalisée sur toute la surface de la maison avant la réalisation du carrelage et des cloisons (sauf pour le cas des cloisons en maçonnerie). Le principe de pose est le suivant :
- pose d’une ossature primaire en planche de pin traité classe 4
- Pose d’une structure en fourrure d’acier espacement 0,50 cm.
- Pose des plaques de placoplatre.
(Il est précisé que les bandes de joint sont à réaliser par le peintre dans le lot «peinture».

Cloisons

Dans la prestation de base des maisons de Cases Créoles Construction, le cloisonnement intérieur est réalisé en plaque de placoplâtre type BA13 sur des ossatures en métal.

En option, il est possible de les réaliser en maçonnerie de 9 (bloc type americain) et un ragréage fin de 5 mm d’épaisseur maximum sur les 2 faces.

Le cloisonnement intérieur est laissé au choix du client, il est donc possible de faire la distribution des pièces en fonction de son mode de vie, regrouper les chambres au même endroit et créer ainsi à l’intérieur de la maison, un coin nuit et un coin jour. Tout est possible car dans les maisons de Cases Créoles Construction il n’existe pas de poteau ou de mur porteur intérieur, le fait de réaliser la maison avec uniquement 4 murs porteur extérieur laisse la possibilité de réaliser votre intérieur en fonction de vos critères d’aménagement.

Il est bien entendu que lorsque vous dessinez votre cloisonnement, les em- placements des menuiseries de façade changeront par la même occasion, ça aussi, c’est possible avec Cases Créoles Construction.

D’un point de vue technique lorsqu’on réalise des cloisons en placoplâtre (appelées aussi «cloisons sèches»), on commence par faire le faux plafond. Chez nous, il est toujours en placoplâtre sur ossature bois et métal (le bois est toujours du pin traité classe 4), la hauteur du faux plafond horizontal est de 2,50m. On réalise ensuite le carrelage sur toute la surface de la maison, et on cloisonne ensuite entre le faux plafond et le sol.

On positionne au sol et à l’aplomb au plafond des rails métalliques en 48 mm de largeur, on insère dans ces rails des montants de 2,50m, plus rigides que les rails, ces montants ont une inertie qui permet à la cloison d’être rigide (les feuilles de placoplâtre ont une dimension de 2,50 x 1,20m de large). On insère les canalisations électrique et plomberie, on réalise des renforts là où on doit suspendre des meubles, on positionne les blocs-portes intérieurs, et on ferme la 2ème face pour ainsi finir la cloison. Les joints entre les feuilles de placoplâtre sont réalisés par le peintre (chez Ca- ses Créoles Contruction, cette prestation est dans le lot «peinture»), le travail consiste à boucher le joint en appliquant un enduit type «pregylis» ou similaire et de coller une bande de papier pour éviter la fissuration de l’enduit. Dans les angles saillants le papier sera renforcé par 2 lames de métal afin que les arrêtes résistent aux chocs extérieurs tout au long de l’exploitation de la maison.

Les feuilles de placoplâtre utilisées par Cases Créoles Contruction sont de type «hydrofuges» c’est à dire qu’elles résistent à l’humidité et peut donc être utilisées dans des espaces humides comme la salle de bain. Attention, pour le collage des carreaux de faïence, prévoir une colle adaptée au placoplâtre «type LANKO» ou similaire. Pour la finition peinture, presque tous les types de peinture sont compatibles sur les cloisons en placoplâtre. Il suffit simplement, avant l’application, d’ef- fectuer un ponçage au droit des joints Le cloisonnement intérieur est laissé au choix du client, il est donc possible de faire la distribution des pièces en fonction de son mode de vie, regrouper les chambres au même endroit et créer ainsi à l’intérieur de la maison, un coin nuit et un coin jour. Tout est possible car dans les maisons de Cases Créoles Construction il n’existe pas de poteau ou de mur porteur intérieur, le fait de réaliser la maison avec uniquement 4 murs porteur extérieur laisse la possibilité de réaliser votre intérieur en fonction de vos critères d’aménagement.

Il est bien entendu que lorsque vous dessinez votre cloisonnement, les em- placements des menuiseries de façade changeront par la même occasion, ça aussi, c’est possible avec Cases Créoles Construction.

D’un point de vue technique lorsqu’on réalise des cloisons en placoplâtre (appelées aussi «cloisons sèches»), on commence par faire le faux plafond. Chez nous, il est toujours en placoplâtre sur ossature bois et métal (le bois est toujours du pin traité classe 4), la hauteur du faux plafond horizontal est de 2,50m. On réalise ensuite le carrelage sur toute la surface de la maison, et on cloisonne ensuite entre le faux plafond et le sol.

Revetement du sol

Dans le devis de base, les sols sont prévus en carrelage, le choix peut être fait par le client dans tous les magasins spécialisés de l’île. Le prix de base à l’achat a été fixé à 7,5€/M2 pour les carreaux de sol et les carreaux de faïence murale. Si le client décide de mettre des carreaux plus chers, il peut le faire à condition de payer la plus-value directement au fournisseur.

Exemple : Le client décide d’acheter un carrellage à 10 € le M2, la construction fait 96,00 M2 au sol + 10% pour les chutes soit 106,00 M2. Cases Créoles prendra en charge .............795,00 € et le reste soit 265,00 € sera à la charge du client.

La plinthe peut être soit en bois soit en carrelage. L’achat et la pose sont compris dans le prix annoncé. La faïence est prévue uniquement dans la salle de bain sur une hauteur de 1,60 M, une plus-value sera nécessaire pour une pose tout hauteur ou pour la pose des frises ou listels. La pose des carreaux de sol en diagonale fera aussi l’objet d’une plus-value : le prix est de 5,00 € HT/M2.

Si le client souhaite réaliser un plancher bois flottant ultérieurement, la réa- lisation de la chape s’avère nécessaire. Cases Créoles Construction peut la réaliser au prix de 14,00 € HT euros le M2.

Que ce soit un plancher bois (flottant) ou un carrelage, chez Cases Créoles Construction c’est le même prix. Dans le cas d’une maison à étage en 8/6 ( Goyave) ou 8/8 ( Longani) le plancher haut sera obligatoirement en bois. (parquet flottant).

Portes interieurs

Les portes de distribution intérieures sont de type «Plane Isogyl» de 83 par 2,04 mètres de hauteur, avec son bâti en bois pin. Ces portes sont à po- ser lors de la mise en oeuvre des cloisons en placoplâtre. Elles peuvent être posées ultérieurement si les cloisons sont en maçonnerie.

Le prix unitaire de ces portes est de 240,00 €/U. les quantités sont prévues dans le devis de base.

Ces implantations sont laissées à l’initiative du client. Il faudra seulement faire attention que la porte du WC s’ouvre bien sur l’extérieur (régle de sécurité).

En plus-value (70,00 €), il est possible de remplacer les portes planes par des portes «post-formées» avec chapeau de gendarme ou à plate-bandes droites.

La serrure des portes des chambres sera livrée avec une clé plate et les portes de la salle de bain et du WC seront équipées de serrures de condam- nation.

Les poignées sont de type «rive junior» de couleur «chromée» ou similaire.

Peintures

Le dernier intervenant dans la réalisation d’une maison est le peintre. Il intervient une fois que tous les autres corps d’état ont fini leurs prestations. Nos équipes commencent par réaliser les joints et les bandes des cloisons et faux-plafond en placoplâtre. Ensuite vient l’application de la première couche de peinture intérieure et extérieure. C’est cette première couche qui mettra en évidence les retouches à faire éventuellement par le maçon. Le plafond est toujours peint en premier. Ensuite les murs intérieurs, viennent les portes intérieures, les volets extérieurs (s’ils sont en bois) et la couche de finition étanche 20/10e ou imperméable 10/10e extérieure. Le client, chez Cases Créoles Construction, peut déterminer lui-même les tein- tes à appliquer dans sa maison. Toutefois, les coloris intérieurs se limiteront à 2 couleurs maximum. Une plus-value sera faite pour des teintes vives en intérieur ou en extérieur (Rouge, Orange etc...). Il ne sera pas possible au client d’imposer à Cases Créoles Construction le choix d’un fournisseur en peinture. Une fois le nettoyage du sol terminé, la maison est prête à être réceptionnée.

Raccordements

Le prix de 345.00 € HT correspond au mètre linéaire des réseaux EDF/ PTT/AEP et EU. Le réseau EDF comprend une gaine en TPC 75 rouge mise à - 80 cm de pro- fondeur, recouvert de sable et d’un grillage avertisseur de couleur rouge. (Le cable 2x16mm2 est à la du client) Le réseau PTT, est constitué d’une gaine verte de diamètre 50 ou 40 placée à - 40 cm du sol avec au-dessus un grillage avertiseur vert. L’alimentation en eau potable ( AEP) est en PEHD (polyétiléne) de 25, qui peut être placé à - 30 cm du sol. Le réseau EU (Eaux Usées) est en PVC de diamètre 100, sa profondeur dépend de la pente ( environ 2 cm par mètre). Ce réseau est relié au tout-à-l’égoùt si existant ou à la fosse septique. Tous les réseaux, dans le poste «Raccordement» relient la maison aux attentes des concessionnaires placées en limite intérieure de la parcelle. Pour des distances inférieures à 10 mètres, le forfait est de 3000,00 € HT

Fosse-septique

Dans les nouveaux terrains en lotissement, le raccordement au tout-à-l’égout est devenu courant, mais il existe encore des terrains ou une fosse septique est nécessaire pour le traitement individuel des eaux usées. Le système retenu par Cases Créoles Construction est une fosse septique plastique ( plus-value pour fosse en béton : 250,00 € HT) toutes eaux de 3 M3 ( pour les maisons jusqu’au F4/5) avec un filtre à sable vertical non drainé de 25 M2. Pour les maisons plus grandes, une étude de percolation réalisée par un géotechnicien est nécessaire. Dans le cas classique, le filtre à sable vertical devra faire 25 M2 et s’inscrire dans un carré de 5,00 mètres par 5,00 mètres. Dans certaines conditions, la forme géometrique du filtre peut changer et faire 6,25 mètres par 4,00 mètres. Depuis la «Loi sur l’eau», la législation en matière de fosse septique a changé et certaines prescriptions sont à respecter lors de l’élaboration du plan de masse (c’est a dire l’implantation de la maison et de la fosse septique sur le terrain, cf plan de masse ci-contre). Il est donc nécessaire d’implanter le filtre à sable à 3,00 mètres de la maison, de la clôture avec le voisinage et de la voie publique ou privée. La fosse en elle-même peut être posée dans la zone des 3,00 mètres entre la maison et le filtre à sable. Dans certaines communes ( par exemple : la Plaine des Palmistes), le filtre à sable doit obligatoirement être drainé et cela entraîne un coût de réalisation plus élevé ( 6000,00 € HT). La fosse septique étant un élément important dans le préservement de l’environnement, elle doit être contrôlée par le service assainissement de la commune concernée avant la fermeture des tranchées et du filtre. Le système drainant peut aussi être par tranchée au lieu d’être en filtre. Pour cela 3 fois 15,00 mètres linéaires de drains sont nécessaires. Cases Créoles Construction peut, si le terrain le permet, réaliser la fosse septique avec 45 mètres de drains. Le poste raccordement entre la fosse septique et la maison est prévu dans les prestations complémen- taires ( Cf poste 13 du devis).

Habillage de façade en bois

Les maisons de Cases Créoles Construction peuvent s’habiller d’un bardage en clins de bois sur les quatre façades ou uniquement sur la façade avant en fonction du choix de client. Cet habillage est réalisé suivant les règles de l’art et comprend :

- Un pare-pluie de type «Tyvex» ou similaire
- Une peau en clins industriels de type pin traité classe 4.
- Des habillages pour les ouvertures, des baies et des poteaux d’angle à la créole.
- Une allège décorative suivant un tracé reprenant les dessins des maisons créoles
Ce tracé peut être dessiné par le client directement.
Les clins (bardage) peuvent être peints ou lazurés en fonction du choix du client.

Planchers

Les maisons de Cases Créoles Construction peuvent s’habiller d’un bardage en clins de bois sur les quatre façades ou uniquement sur la façade avant en fonction du choix de client. Cet habillage est réalisé suivant les règles de l’art et comprend :

- Un pare-pluie de type «Tyvex» ou similaire
- Une peau en clins industriels de type pin traité classe 4.
- Des habillages pour les ouvertures, des baies et des poteaux d’angle à la créole.
- Une allège décorative suivant un tracé reprenant les dessins des maisons créoles
Ce tracé peut être dessiné par le client directement.
Les clins (bardage) peuvent être peints ou lazurés en fonction du choix du client.

Rehausse des fondations

Dans le marché de base, la réhausse des fondations «soubassement» est prévue (du terrain naturel au sol fini de la maison) à une hauteur de 20 cm.
Dans le cas où pour des raisons différentes telles que :
- Terrain en pente
- Terrain en zone à risque inondable (attention, dans certaines communes le PPR «Plan de Prévention des Risques» prévoit
des réhausses de soubassement à plus d’un mètre par rapport au terrain naturel)
- Le terrain où le sol n’est pas assez dur pour pouvoir y asseoir le bâtiment (la portance du sol devra avoir au minimum une résis- tance de 2 bars «ELS» soit, pouvoir porter 20 T/M2)
- Terrain plus bas que la route (risque d’innondation par l’eau venant de la route)

Demande du client (raisons diverses)
La plus-value pour réhausser le soubassement est de l’ordre de 1500 euros par tranche de 10 cm, pour la maison de base de 8/12 pour les autres, voir le devis estimatif (prestations complémen- taires).
Ces prestations comprennent la réhausse des murs de soubas- sement, le remblai et le renforcement du dallage (dallage porté) pour les cas d’une réhausse de plus de 60 cm par rapport au terrain naturel, t d’un escalier béton (sans carreaux) devant la porte de la cuisine et sur le petit côté de la varrangue (longueur maxi : 3 mètres).

Rehausse des murs en élevation

Les murs en élévation sont prévus (dans le marché de base) à une hauteur de 2,60 mètres brut, au cas où le client veut aménager des combles, il est possible de réhausser les murs par tranche de 10 cm.

Le prix de cette plus-value est de l’ordre de 1300 euros par tranche de 10 cm pour le cas de la maison de base 8/12, pour les autres voir le devis estimatif (prestations complémentaires).

La charpente elle, ne change pas, elle est juste réhaussée et on peut aménager les fermes en métallique afin de créer des ouvertures pour le passage dans la charpente ou faire des fermes avec entrée relevée (voir détails sur les différentes fermes métalliques).

Dans le cas où des combles sont à prévoir lors de la construction, un plancher béton ou mixte (bois/acier) sera posé sur les murs en élévation à une hauteur de 2,55 brut en sous face (voir détail «plancher béton ou bois/acier).

Adaptation au sol - Pilotis

Dans le cas des terrains très en pente, le seul moyen d’adapter la construction au terrain en place est de réaliser des sou- bassements sous forme de pilotis.
A la Réunion, les Communes en général, n’admettent pas les constructions sur pilotis.
Cases Créoles Construction s’adapte au terrain en réalisant des poteaux (hauteur maxi : 2,5m, des poutres, des murs de contreventement, pas de dallage au sol dans le arché de base, une dalle en poutrelle hourdis livrée brut en sous face) et c’est le client qui assure la fermeture éventuelle du pilotis pour se mettre en conformité avec le permis de construire. Le prix des «pilotis» varie en fonction du modèle choisi (voir les devis estimatifs).

Divers prestations

L’ISOLATION
Depuis 2010 et conformément a la RTAADOM, l’isolation`thermique dans les maisons est devenue obligatoire. Toutefois, si la construction se situe sur la côte littorale de l’île, seule l’isolation horizontale, c’est à dire entre le faux plafond et la toiture n’est exigée.
Par contre si votre bâtiment est localisé en altitude, vous devez isoler horizontalement et verticalement ( en dou- blage des murs extérieurs).
Il existe deux types d’isolation, la première, l’isolation thermique protége du froid ou de la chaleur et l’autre, l’isolation phonique protége contre le bruit.
L’isolation thermique utilise la laine de verre ou d’autres matiéres bio telles que la paille, le papier recyclé etc.. L’isolation phonique utilise la laine de roche ou d’autres matériaux absorbants.( à la Réunion, la pluie sur la tôle dérange quelques personnes et l’isolation phonique devient à ce moment là une céccéssité).

LES ÉPIS DE TOITURE
Anciennement dans les vieilles cases créoles, les épis de toi- ture avaient primordialement un rôle de structure, en effet les charpentes étaient en bois et le poinçon des fermes devaient être plus haut que la toiture afin d’éviter que les tenons sortent des mortaises (assemblage de bois avec bois, sans vis ni boulons).

Nos ancêtres n’avaient pas trouvé mieux que de les habiller de tôle et c’est pourquoi on voit sur les toitures (générale- ment à 4 pentes) des épis qui dépassent le faîtage. Mais ces épis ont aussi servi à entretenir la toiture, car ces éléments de bois recouverts de tôle étaient si solides que l’on pouvait y accrocher une corde pour ensuite accéder à la toiture pour nettoyer la tôle, les cheneaux, les coyaux... De nos jours, ils n’ont qu’un rôle de garniture, de décora- tion et il est interdit d’accrocher une corde pour monter sur la toiture car ces épis sont seulement posés sur des vis de couture.

LES JUPES DE BAIGNOIRE
Chez Cases Créoles Construction les jupes de baignoire sont en plâtre et ne sont prévues que quand le poste «carrelage» est réalisé par l’entreprise.
Ces jupes peuvent être en maçonnerie (plus-value de 200 euros) avec la trappe d’accès au siphon de la baignoire en PVC de 30/40.
En cas de baignoire d’angle la jupe sera en plâtre ou en maçonnerie et des escaliers ou des rebords en béton peuvent être réalisés (étude de pris en fonction du choix du client).

LES MOULURES EN PLAFOND
A l’angle des murs et des plafonds, c’est tellement plus beau d’y ajouter des moulures de décoration. Chez Cases Creéoles Construction les moulures sont en «médium» (bois reconstitué), le client peut choisir son implantation en fonction du budget dont il dispose (30euros/ML pour les moulures classiques de 9 cm et environ 50euros/ML pour les moulures avec cabochons), à voir à l’intérieur de la maison témoin.

Chauffe eau solaire

Depuis début 2010 et conformément à la règlementation, notamment à la RTAADOM, la pose du chauffe-eau solaire est devenue une obligation.
Cases Créoles Construction, n’est pas un solariste et ne veut en aucun cas le devenir. C’est pour cela que la pose du chauffe-eau solaire doit être à la charge essentielle du client.

Il existe un certain nombre de fournisseur en chauffe-eau solaire à la Réunion et il est très aisé de faire une demande de devis par l’un ou l’autre de ces prestataires. Les prix sont généralement identiques si l’on reste dans les fournisseurs qui ont pignon sur rue.

Les prestations de Cases Créoles Construction consistent à mettre les 2 cuivres de diamètre 12 en attente sur le versant le plus au Nord et une prise de courant de 20A+T sur le mur en sous toiture juste au dessus des 2 attentes eau froide/ eau chaude.

Il est bien entendu que le câble reliant la prise, mise en attente par nos soins, au chauffe-eau solaire proprement dit, n’est pas à la charge de Cases Créoles Construction.
Le maître d’ouvrage devra bien vérifier le devis de son solariste avant la signature du contrat de pose.

Pour des questions de garantie décennale, nous préférons que la toiture ne soit pas percée lors du passage des canalisations par le solariste, et si celle-ci vien- drait à être percée, la garantie décennale de Cases Créoles Construction serait compromise.

80 265.26 € TTC ( Niveau 1 et 2 )
De même que pour la sécurité du chantier, nous souhaiterions que l’intervention
du poseur de chauffe-eau solaire se fasse après notre départ du chantier.

Traitement anti-termite

Depuis début 2010 Le traitement anti-termite est devenu une obligation et tous les chantiers se trouvant sur le territoire de la Réunion doivent être traités (Loi biocite).
Le traitement est de type préventif et sa durée d’efficacité est de 10 ans.

Le termite de la Réunion est généralement un insecte sous-terrain, il convient donc de protéger le bâtiment contre les remontées par le sol.

Chez Cases Créoles Construction, nous avons opté pour 2 types de produit.
Le premier est un plastique de type Polyane plus connu sous le nom de «TERMIFILM».
Le deuxième est un produit d’un fournisseur local, il s’agit du XYLOTER PC, un liquide à pulvériser qui devient solide au contact de l’air.

Ces deux produits ne sont que des répulsifs qui empêchent le termite de venir dans la maison mais, en aucun cas, ne les tuent.

Faux plafond

Dès la couverture terminée, le faux-plafond peut être mis en oeuvre. Chez Cases Créoles construction, la pose du faux-plafond est réalisée sur toute la surface de la maison avant la réalisation du carrelage et des cloisons (sauf pour le cas des cloisons en maçonnerie). Le principe de pose est le suivant :
- pose d’une ossature primaire en planche de pin traité classe 4
- Pose d’une structure en fourrure d’acier espacement 0,50 cm.
- Pose des plaques de placoplatre.
(Il est précisé que les bandes de joint sont à réaliser par le peintre dans le lot «peinture».

Escaliers

Dans le marché de base, les escaliers intérieurs sont toujours en bois et les escaliers extérieurs en béton.
Il est possible, à la demande du client, que les escaliers intérieurs soit réalisés en béton (cf listing des prix)
La finition vernie de l’escalier Bois est dans le poste «peinture».

Varangues

Les varangues sont toujours en apentis sur une des façades extérieures de la maison. Les poteaux sont, dans la base, en tube carré de 80 par 80, et peuvent être en béton sur prestation complémentaire (150,00 € par poteau)
La distance entre poteaux n’excéde pas 4,00 mètres. C’est pourquoi , dans certains modèles, ils sont jume- lés avec un espacement de 80,00 cm.
La toiture est formée d’arbalétriers en tubes de 80 et en pannes Cé de 100/2,5. La couverture reste en tôle ondulée 75/100e. Les finitions telles la planche de rive en bois pin traité classe 4 et la rive en tôle pliée sont comprises dans la prestation.
Le carrelage et la peinture des varangues sont prévus dans le niveau 2 (Finition de la maison) du devis, et le faux-plafond est au niveau 3 du devis( prestations complémentaires).
Le client peut choisir des extensions pour agrandir ou re-créer des varangues, le prix est de 360,00 € HT le M2 avec une plus-value de 60,00 € le M2 pour le carrelage et 60,00 € le M2 pour le faux-plafond.
Le faux-plafond est en placoplâtre dans la base, et peut-être en PVC blanc avec une plus-value de 10,00 € le M2.
Les gouttières et lambrequins sont au niveau 3 du devis.
Le plancher bas peut être réalisé en caillebotis bois (pin traité classe 4). Le prix est identique à celui d’un carrelage.
Si la varangue nécessite un garde-corps, celui-ci sera en plus-value
(voir devis travaux suplémentaires).

Décorations interieure

Tout est possible chez Cases Créoles Construction. A la demande du client, nous pouvons imaginer une
décoration intérieure avec des couleurs, des moulu- res, des bas-relief propre à l’image des futurs occupants.

Plan de situation de nos bureaux